Premiers contacts

Aujourd’hui, je suis allé pour la première fois au bureau. Après avoir marché une petite heure (je me suis un peu baladé), je suis arrivé dans le quartier « Hitotsubashi » où se trouve le NII.

A partir de là, j’ai dû tourner en rond une bonne demie-heure pour trouver le bâtiment et pourtant, il n’est pas vraiment discret, jugez par vous-même.

D’ailleurs, avec ses 20 et quelques étages, le National Center of Sciences Building (dans lequel se trouve le N.I.I) domine les immeubles proches (comme vous pouvez le voir dans la galerie sur le jardin impérial) et offre une vue magnifique sur Tokyo (dont j’essaierai de vous faire profiter).

J’étais venu pour une réunion d’introduction avec Mizoguchi-san, avant d’aller voir mon encadrante Sato-sensei.

Je dois dire que j’ai eu une surprise plutôt agréable en voyant que toutes deux ont un anglais plus que bon. Aucun problème de prononciation. Je n’ai plus qu’à espérer que tout le monde au travail soit aussi compréhensible (même si je suppose que non vu la réputation de l’accent asiatique).

De plus, lors de la réunion, j’ai pu rencontrer Humberto et Maxime qui viennent de l’université de Valence (en Espagne) et de Central Nantes (ça y est, premier français rencontré), et aussi deux vietnamiens et un chinois.

Sato-sensei a l’air super sympa, elle m’a présenté quelques post-docs qu’elle encadrait (dont je n’ai pas trop bien retenu les noms, un américain, un espagnol et un français qui n’était pas là). Je ne sais pas si c’est parce que je suis occidental ou parce que les moeurs ont changé, mais la discussion s’est vraiment bien faite et de manière très informelle, ce qui me libère d’une charge plutôt pesante.

Pour finir, j’ai rencontré deux collocataires hier soir, Jason et Lavander (qui est son nom anglais, je n’ai pas compris son nom chinois). Je pense qu’il y a d’autres personnes mais je ne les ai pas encore vues. Ça me laisse encore quelques surprises pour les prochains jours.